Des chroniques en nord – Les enfants devant

Et la jeunesse alors? Les enfants étaient devant, ils créaient bougeaient et tout à coup plus rien sinon une jeunesse délaissée, livrée à elle-même.
Entre le début et la fin de cette chronique quelque chose a changé mais quoi?
Durée : 2’47

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *