C’est dans les quartiers nord que les gens ont le cœur sur la main

L’un est au service environnement de la Ville d’Amiens, l’autre électricien. Mais le dimanche, Brahim et Ahmed enfilent leur costume de commerçants sur le plus grand marché d’Amiens Nord, pour reprendre le flambeau du père de Brahim, qui avait fait de son métier de primeur une passion. À quelques centaines de mètres du Grand Mozart et du centre commercial Le Colvert, le marché est lui aussi visé par le plan de rénovation urbaine. Ces amis d’enfance, tous deux fils de rapatriés d’Algérie débarqués en 62 à Amiens Nord, livrent leurs impressions sur ce projet, faisant ressurgir des pans de l’histoire du quartier, des sensations de liberté de l’enfance à l’amertume de l’âge adulte.