S’il y a le moindre problème ici, les gens sont prêts à t’aider

Originaire de Guinée Conakry, Camara est arrivée à Mozart en 2013, au troisième étage de l’entrée 15 B, après trois ans passés en foyer Agena avec les trois enfants qui l’ont suivie dans cet exil vers la France. Elle se souvient de la date avec précision. Après quelques années de ménages, un accident du travail a eu raison de sa cheville. Elle voit dans la perspective de relogement l’occasion d’en finir avec les escaliers qui entravent ses allées et venues et l’inquiétude de voir ses enfants sortir du droit chemin.