Faudra bien qu’on s’y fasse, comme celui-là

Depuis que ses aînés sont partis, Colette partage son appartement l’immeuble Mozart avec ses deux plus jeunes fils, au troisième étage de l’immeuble Mozart, entrée 5. Locataire depuis 1989, elle s’efforce de faire le tri dans ses souvenirs et ses cartons en vue d’un déménagement incertain, la mort dans l’âme, craignant de perdre ses repères.