Ça m’a complètement perturbé pendant plusieurs jours

Arrivés ici en 2002, Mehdi et sa sœur se considèrent comme récemment arrivés par rapport à d’autres locataires « historiques ». Leur mère est arrivée en 72, c’est elle qu’ils ont rejoint ici avant de prendre leur propre appartement, entrée 5. Aujourd’hui, l’annonce de la démolition les a perturbés, et le permis de démolir accroché à l’entrée du gardien les mets mal à l’aise. Même si Leïla est triste à l’idée de quitter la barre Mozart où elle a grandi, elle est moins nostalgique que son frère. Mehdi reconnaît pourtant l’avoir beaucoup critiquée, mais lorsqu’il passe le soir, c’est avec un pincement au cœur qu’il regarde les mille petites fenêtres : « Y-a-t-il toujours de la lumière ? »