Juste après leur départ, ils ont été remplacés par d’autres personnes

Dispersés aux quatre coins de la Picardie par l’association Adoma, Mohammed, Haroun et Kabor quittent leur colocation de la rue Mozart. Dernier habitant du logement, Abdallah se voit attribuer de nouveaux colocataires mais ce n’est plus pareil. Heureusement l’obtention de son titre de séjour lui change les idées.