Si on n’écoute pas la colère des gens, la colère ressurgit

Après avoir suivi des études de sociologie et donné des cours à la maison d’arrêt d’Amiens pour le Genepi, Jacqueline est devenue encadrante du Relais Social, un peu par hasard, seulement quelques mois après l’ouverture de l’association il y a vingt-trois ans. Implantée au cœur du Pigeonnier, quartier qui tient son nom d’une ancienne ferme au milieu de laquelle trônait une volière, l’association est hébergée gracieusement par la Ville d’Amiens dans le logement de fonction de l’école du même nom. Non loin de la barre Mozart, elle accueille des personnes de tous âges, parmi lesquels quelques locataires de l’immeuble.